Recherche

LES LIGNES DU MONDE – géographie & littérature(s)

Tag

poésie

Peter HANDKE & l’explication du monde

Il lisait un essai d’explication du monde vieux de deux mille ans écrit par un naturaliste romain dans la langue duquel on trouvait encore « la douceur, le fondu » d’un poème. « Ainsi la matière faite d’un corps solide peut-elle être éternelle pendant que tout le reste se dissout. »

Peter HANDKE in Lent retour

Publicités

Ludovic JANVIER & le calme des eaux sur la carte

Faisant fonctionner le réseau nouveau, je me retrouve à assister à une pièce de théâtre dans une des plus belles salles de la ville entre 2 cours d’eau. Pièce d’après un texte de Ludovic Janvier, j’admire la puissance.

Quelques temps après, dans une librairie de la même ville je regarde au rayon J et je m’arrête sur ce Des rivières plein la voix. Bonne pioche.

Pour voyager sur le calme des eaux

l’œil et le doigt n’ont qu’à suivre les veines

bleu ciel ouvertes à la surface du pays

leurs noms couchent au long des fleuves

et des rivières on penche le regard

ils coulent dans le sens de la lecture

chanson d’eau qui vous accompagne

au fil des cartes et des contrées

à chaque instant du voyage on se jette

à l’eau douce à l’eau noire à l’eau muette


tous mes regrets je les donne aux rivières

en souvenir de ma vie non vécue


Ludovic JANVIER in Des rivières plein la voix

Kenneth WHITE & la poésie & le monde

la poésie ne sera pas seulement l’affaire du moi (le tiroir du privé), ni une affaire de mots, spécialité de technologues linguistiques, mais une affaire de monde. Il s’agit de l’articulation d’un monde.

Kenneth WHITE in Le Poète comographe

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :