Avant le déménagement, je prends la pile de livres en retard ; ceux lus et annotés, mais pas encore relevés sur ce site. Cela fait longtemps que je suis Laurent Margantin, depuis les années où je m’intéressais à la géopoétique de Kenneth White. Puis ses textes publiés en ligne, puis ses blogs –un extrait piqué sur La main de sable que j’ai récupéré dans mon petit roman sur la Florence & le lieu géographique-, le foisonnant oeuvres ouvertes. Avec parfois ces croisements, ce cousinage d’intérêt géographique qui se marque notamment dans ce Aux îles Kerguelen. Récit de voyage (fictif, donc devient roman ?). Récit de voyage à la recherche d’un OLOE. Récit de voyage qui me fait écho, je ne sais pourquoi, à l’Equipée de Ségalen.

Lire la suite