Rabelais

En 1533, Rabelais, pour se moquer des almanachs populaires pronostiquant tout et les autres choses aussi, propose sa version pour l’année : la Pantagruéline Pronostication. D’abord annoncée comme annuelle, Rabelais déclinera son idée pour en faire une pronostication perpétuelle.

Ce genre, la pronostication, amène tout de suite au nom de Nostradamus qui était contemporain de Rabelais. Même, ils se sont probablement croisés lorsqu’ils étaient étudiants en médecine à Montpellier en 1529/1530. L’histoire n’en dit pas plus sur leur relation ; et chacun sa route, chacun son chemin, l’un ira vers la parodie du côté de Lyon, l’autre prendra cela au sérieux en Garonne.

Moqueur Rabelais annonce Considerant infiniz abus estre perpetrez à cause d’un tas de Prognostications de Louvain faictes à l’ombre d’un verre de vin, ie vous en ay presentement calculé une la plus sceure & veritable que feut oncques veue, comme l’experience vous le demonstrera.

Et bon sens 

View original post 500 mots de plus