Parfois tu voyages, tu traverses la Beauce pour rallier Tours à Vernon. Au hasard tu as pris quelques disques, Lambarena, Alan Stivell et Serge Reggiani. On ne t’y reprendra plus : pour voyager en Beauce par temps gris tu emmèneras du rock’n’roll, Luke ou General Electric. Mais en écoutant Reggiani, rien de perdu, tu récupères ce couplet ville & géographie. Entendons confondre comme fondre puisque l’amour c’est de la géographie et inversement.

Madame Nostalgie
Tu pleures sur un nom de ville
Et tu confonds, pauvre imbécile
L’amour et la géographie

G. Moustaki, Madame nostalgie

Advertisements