Les écrivains, c’est pas rare, dessinent. Au (desuet) musée de la vie romantique, avec les élèves en récré à côté, j’ai observé les dendrites (paysages imaginaires) de G. Sand. Hugo aussi dessinait plutôt bien, mais sombre souvent. Flaubert, je ne pense pas qu’il dessinait, mais dans

<aparté>

dans toutes les géographies du monde-

</aparté>

les manuscrits de Madame Bovary, on retrouve le plan de Yonville, bourg normand fictif à Flaubert

qu’il décrit, aussi :

<aparté>

les captures d’écrans et manuscrits proviennent de http://www.bovary.fr/

</aparté>