J’ai tenté il y a quelques temps un ensemble de citations de Balzac sur la géographie. Mais l’entrée la plus intéressante, semble-t’il, est par le voyage, rarement de très grands voyages dans l’œuvre de Balzac ; mais tout de même, cette petite phrase trouvée par une collègue, petite phrase un peu désabusée…

J’ai voyagé , j’ai vu qu’il y avait partout des plaines ou des montagnes : les plaines ennuient, les montagnes fatiguent ; les lieux ne signifient donc rien. Quant aux mœurs, l’homme est le même partout : partout le combat entre le pauvre et le riche est établi, partout il est inévitable ; il vaut donc mieux être l’exploitant que d’être l’exploité ;

Honoré DE BALZAC in Gobseck

A voir sur ce thème : LES EUROPEENS SELON HONORE DE BALZAC