Pétrarque est n’importe quel marcheur, et pas tout à fait, puisqu’il est homme de plume – c’est-à-dire que c’est un double marcheur, dont les jambes librement et patiemment suivent un chemin, tandis que l’esprit libre suit un autre chemin parallèle au premier mais impatient, impétueux, qui souvent recoupe le premier et souvent s’en affranchit.

Pierre MICHON in Trois auteurs

Publicités